{Mardis-mamans} Laurence Marinacci de Buk & Nola

À chaque mardi on jasera avec des mamans chez Rose Flash. Un genre de cyber meet-up où une mère en affaire nous partage sa réalité.

Je vous présente Laurence Marinacci, la co-propriétaire de la sympatique boutique montréalaise Buk & Nola. Elle répond à mes questions de mamans 🙂

1- Décrivez votre horaire typique

Étant co-propriétaire d’une boutique, les horaires changent au gré de nos vies. En ce moment, ma collègue est en congé de maternité, j’ai donc beaucoup d’aide de Béatrice, notre employée, étudiante en design d’intérieur et blogueuse.

Une journée typique, c’est le réveil vers 6h30-7h. Matteo (mon garçon de 1an et demi) se retrouve dans notre lit. Il boit son lait, placote, joue avec nos oreilles pendant qu’on essaie de gagner quelques minutes de plus de sommeil, l’œil mi-clos. Mon conjoint commence plus tôt que moi, c’est donc souvent lui qui laisse Matteo à la garderie vers 8h15. Lorsqu’ils quittent, après les bisous, les câlins et les « tata », j’ai une bonne heure pour me préparer, déjeuner, ranger les jouets, laver la vaisselle et hop! direction la boutique!

Les journées passent souvent très vite et ne se ressemblent jamais. Entre les emails, les commandes, les clients, la maintenance de la boutique, je ne m’ennuie pas et j’aime ça, même si des fois je me sens assez fatiguée.

Souvent, je m’organise pour aller chercher le petit à la garderie et on fait un arrêt au parc s’il fait beau ou on joue à la maison jusqu’à ce que papa revienne du travail.

Le soir, c’est le souper, le bain, peut-être même une promenade dehors et dodo vers 7h30-8h pour Matteo. Après, c’est le moment sacré où Jeff et moi on se retrouve, on relaxe devant un film en mangeant un dessert et on jase. Quelquefois, je me retrouve avec le laptop sur les cuisses entrain de m’inspirer pour un nouveau sujet de blogue ou par terre à découper des images pour mes contrats de décoration. J’essaie quand même d’éviter de travailler le soir…

2- Maman travaille… où est bébé? Garderie, service de garde, gardienne?

En ce moment, Matteo va à la garderie 3 à 4 fois par semaine. C’est un CPE subventionné en milieu familial et à part le fait qu’elle ferme à 17h, ce qui nous donne un peu de fil à retordre, tout va bien. Les lundis, la boutique est fermée. J’en profite pour avoir du temps de qualité mère-fils. Les mercredis, je l’envoie à la garderie au besoin car je travaille de la maison.

3- Qu’aimez-vous de votre chapeau de maman? Avez-vous des moments mamans favoris?

C’est quelquefois terrorisant de penser qu’un petit être dépende tant de nous, et ce, pendant une très grande partie de sa vie! Mais j’aime ces petits moments de lucidité, où le temps s’arrête et je le regarde entrain de découvrir la vie sous mes yeux remplis d’admiration et d’amour. Ça m’aide à oublier les framboises qu’il a gentiment écrasé par terre suivi de sa petite crise digne des meilleurs acteurs hollywoodiens cinq minutes avant…

4- Qu’aimez vous de votre chapeau de femme d’affaire au travail?

J’aime justement avoir différents rôles et celui de femme au travail, ça divertit les neurones! Il n’y a pas de temps mort et les moments où tu es avec ton enfant, tu les savoures davantage.

5- Qu’aimez-vous le plus de votre vie? Les avantages?

Évidemment, le fait d’avoir bâti une petite famille. Mais aussi, la liberté d’être son propre patron, ça n’a pas de prix. Aussi, pouvoir magasiner tranquillement le lundi quand la plupart travaille, c’est toujours agréable!

6- Ce qui est stressant? Les désavantages?

Professionnellement, le plus gros désavantage est l’insécurité. On ne sait jamais ce qui peut arriver lorsqu’on se part en affaires. Il y a des moments où on se croit invincible et tout va pour le mieux et d’autres où se remet en question, on doute, on dort un peu moins bien…Bref, je crois que c’est le cas pour bien des entrepreneurs.

Côté personnel, j’aimerais bien avoir plus de temps libre à m’accorder. Et avoir un enfant vient aussi avec son lot de tourmentes. Mais ça, on le sait tous. 🙂

7- Sans être indiscrète, comment vivez-vous votre vie de couple?

Avant d’avoir un enfant, mon conjoint et moi étions en couple pendant 11 ans, alors disons que la base était déjà très solide. C’est comme une montagne russe, on a des moments où on se sent plus connectés, intimes et d’autres où on est un peu plus éloignés. Je crois que les petites attentions quotidiennes valent beaucoup plus que les gros « set-up » amoureux une ou deux fois par année.

8- Qui s’occupe des tâches ménagères dans votre maison? 😉

J’ai la chance d’avoir un conjoint très impliqué autant pour les tâches que dans l’éducation de notre enfant. Il est LE cuisinier de la maison, ce qui est un gros plus et qui fait bien des jaloux dans mon entourage…

9- Vous êtes-vous déjà demandé comment les autres femmes entrepreneures ou au travail y arrivent?

Absolument! J’ai déjà hâte de lire les témoignages des autres mamans! C’est très inspirant et ça fait du bien de voir qu’on finit toutes par faire quelques compromis ici et là.

10- Que recommanderiez-vous aux nouvelles mamans en affaire par rapport à l’équilibre travail-vie ?

Je crois qu’il faut savoir être flexible et ouverte aux imprévus sans s’en arracher les cheveux pour autant. J’ai toujours dit à Caroline, mon associée, « Si mon fils est malade et que tu es malade et personne peut nous dépanner, et bien la boutique sera fermée pour la journée, c’est tout. » En 3 ans et demi, ça ne s’est jamais produit, on s’est toujours arrangées…

Si vous êtes en affaires, c’est sûrement en lien avec vos passions. Et une maman épanouie égal un enfant heureux. Pour le reste, on finit toujours par s’arranger…

———————————–

Visitez Buk & Nola : 1593 Laurier Est, Montréal, (514) 357-2680
En ligne: www.buknola.com
Facebook: www.facebook/buknola

z’avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à partager votre réalité!

5 comments

  1. Valerie says:

    J’aimerais peut-être même faire des chats le mardis sur Twitter avec des thèmes-mamans différents… genre vers 13h30 quand les enfants font la sieste 😉 qu’en pensez-vous?

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *