{Mardis Mamans} Catherine Ouellet-Cummings de l’Abricot

Catherine Ouellet-Cummings est la co-fondatrice de l’Abricot, une boîte de design et de communication de Montréal. Elle se passionne pour le design sous toutes ses formes et pour la rédaction de textes de toutes sortes. Elle est maman d’un grand curieux de 3 ans 1/2 qui aime bien dire que lui aussi « travaille à L’abricot », mais ce n’est que temporaire : plus tard, il sera chauffeur de train à vapeur bleu foncé.

Catherine Ouellet-Cummings

1. Que faites-vous? Décrivez-moi vos activités/compagnie

Je suis codirectrice de L’abricot, une entreprise de design et de communication que j’ai cofondée en 2007 avec mon amoureux, Julien Boisseau. Pour L’abricot, je suis conceptrice-rédactrice, donc je m’occupe de tous nos projets en rédaction (rédaction Web ou de documents imprimés variés, gestion des textes pour différents projets, organisation des éléments…) et je travaille avec notre équipe de pigistes pour les mandats de traduction et de révision. Julien et moi concevons également la plupart de nos projets ensemble et c’est lui qui s’occupe de créer les éléments visuels. Enfin, je suis journaliste pigiste pour différents magazines, dont Décormag et Yoopa.

2. Décrivez votre horaire typique

Habituellement, je prends mes courriels (et y réponds) pour la première fois vers 9 heures, mais je commence véritablement à travailler vers 10 heures, jusqu’à environ 16 h 30. Après, je prends une pause de travail (le temps de jouer avec mon fiston, de souper…) et je reprends le travail vers 20 heures jusqu’à environ 23 heures. Ces trois heures en soirée sont extrêmement productives : sans appels ni courriels, j’avance beaucoup sur mes différents projets.

3. Maman travaille… où est fiston?

À la maison ou chez grand-maman. Julien et moi nous trouvons privilégiés de passer beaucoup de temps avec Henri chaque semaine. S’il est à la maison, un de nous deux passe du temps avec lui pendant la journée et nous alternons selon nos besoins en heures de travail. Sinon, il passe plusieurs jours par semaine avec ma mère. Avec elle, avec nous ou seul, il participe également à plusieurs activités de groupe par semaine (cours de gymnastique, heure du conte, cours de cuisine, cours d’arts plastiques…). Bref, un peu comme nous, son horaire est variable !

4.Qu’aimez-vous de votre chapeau de maman? Avez-vous des moments mamans favoris?

Depuis toujours j’adore bricoler, cuisiner et regarder des livres avec mon fiston. Et, il me semble que je dis ça à chaque âge, mais 3 ans 1/2, c’est pour moi un âge merveilleux ! Henri est curieux, il pose beaucoup de questions et ça donne lieu à de grandes conversations que j’aime beaucoup.

Aussi, cet été, nous avons eu la chance de pouvoir partir trois semaines en voyage en famille au Guatemala et découvrir avec lui un nouveau pays a certainement été une de mes expériences favorites à ce jour.

5. Qu’aimez-vous de votre chapeau de femme d’affaire/au travail?

J’aime la variété des projets sur lesquels je travaille. J’ai l’occasion de rencontrer beaucoup de gens et de travailler sur plusieurs sujets, ce qui me permet d’apprendre beaucoup de choses et je trouve ça très stimulant. En étant en affaires, je dois prendre des décisions qui ont un impact direct sur mon quotidien et sur mon travail, ce qui est également très motivant.

6. Qu’aimez-vous le plus de votre vie? Les avantages?

Nous avons choisi d’avoir un enfant au début de notre entreprise et L’abricot grandit au rythme d’Henri (nous travaillons plus maintenant qu’il est plus grand, tout en pouvant passer beaucoup de temps avec lui). J’apprécie la flexibilité d’horaire (et la possibilité, à l’occasion, d’aller aux pommes en famille un mardi matin). J’aime aussi travailler avec mon amoureux : Julien et moi nous sommes connus à l’école et nous avons toujours aimé travailler ensemble. Je crois que le fait d’être en affaires ensemble nous a permis de mieux nous connaître et a consolidé notre relation. Et le fait d’être amoureux nous rend très complices sur les projets. Nous nous comprenons souvent à demi-mot et nous répartissons facilement nos tâches selon nos forces respectives.

7. Ce qui est stressant? Les désavantages?

Par moment, le plus stressant a été de ne pas savoir ce qui nous attendait, mais nous avons maintenant la chance d’avoir des clients réguliers avec lesquels nous faisons plusieurs projets par année, ce qui évite ces grands stress du début (ici, je touche du bois pour que ça continue ainsi !).

8. Sans être indiscrète, comment vivez-vous votre vie de couple?

Je l’ai mentionné plus haut, notre vie de couple est particulière puisqu’elle est intimement liée à notre vie professionnelle. Même si nous passons nos journées dans le même bureau, nous ne nous parlons pas tant que ça pendant le travail (nous travaillons chacun sur nos projets), alors nous profitons du dîner ou du café d’après-midi pour jaser de tout et de rien. Aussi, comme nous vivons les mêmes réalités professionnelles, nous comprenons bien les défis que l’autre vit, ce qui rend le tout beaucoup plus facile.

Catherine et Julien

9. À quoi ressemble votre lieu de travail?

Nous avons déménagé en avril et, dans notre nouvel appartement, notre bureau occupe tout le sous-sol. La majorité de l’espace est occupé par l’atelier où nous avons quatre presses artisanales (une fabriquée par Julien, une letterpress, un cyclostyle Gestetner et un risographe) puisque nous aimons expérimenter avec différentes techniques d’impression. Les différents matériaux que nous utilisons (surtout Julien qui est un grand touche-à-tout qui aime beaucoup fabriquer toutes sortes de choses) sont regroupés dans l’atelier, ainsi que la table à dessin et une grande table de travail. Nos ordinateurs se trouvent dans un bureau fermé que nous gardons plus épuré, avec seulement quelques livres et revues où nous puisons notre inspiration.

Catherine Ouellet-Cummings

10. Votre point de vue sur la conciliation travail/famille? Mythe? Réalité? Avez-vous des trucs au quotidien?

Dès la naissance d’Henri, c’était clair pour Julien et moi que nous voulions passer beaucoup de temps en famille, donc nous avons créé notre emploi sur mesure pour y arriver. Je me sens privilégiée et très chanceuse d’avoir une flexibilité d’horaire qui me permet de profiter de tous mes matins avec Henri, mais cela ne serait assurément pas possible sans ma mère qui a accepté de rester plusieurs jours par semaine avec Henri. Elle simplifie grandement la conciliation travail-famille chez nous et, en prime, elle nous reçoit souvent à souper. Notre vie familiale et professionnelle serait extrêmement difficile sans elle alors, comme je sais qu’elle lira l’entrevue et même si elle sera assurément gênée de lire ça publiquement : merci beaucoup pour tout maman !

11. Qui s’occupe des tâches ménagères dans votre maison? 😉

J’aimerais dire que nous partageons les tâches ménagères 50/50, mais ça ne serait pas rendre justice à Julien qui prend souvent l’initiative du ménage et du lavage. Par contre, je cuisine presque tous les repas et je m’occupe d’aller faire l’épicerie (avec Henri, parce que j’adore ça !). Aussi, bien honnêtement, nous avons acheté un aspirateur-robot usagé dans un bazar, c’est fou le temps que ça nous fait sauver !

12. Que recommanderiez-vous aux nouvelles mamans en affaire par rapport à l’équilibre travail-vie?

Réservez-vous quelques moments où vous serez complètement déconnectées (pas de téléphone, pas de courriels…). Ces moments peuvent être courts, mais seront assurément bénéfiques. Pour ma part, j’ai découvert ça en vacances cet été; ça ne m’était pas arrivé depuis 5 ans d’être complètement déconnectée et ça m’a fait un grand bien. Sans compter que ça m’a permis de réaliser qu’il y a rarement de grandes urgences qui nécessitent une réponse dans la minute.

Catherine Ouellet-Cummings

————————
Visitez les Univers virtuels de Catherine Ouellet-Cummings:

 

À chaque mardi on jase avec des mamans chez Rose Flash. Un genre de cyber meet-up où une mère en affaire nous partage sa réalité. Z’avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas, utilisez les commentaires ci-dessous ou joingnez-nous sur Facebook!

3 comments

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *