Mardi Maman: Les gros mots

Bad words

J’ai été confrontée à l’envahissement de l’Extérieur dernièrement… vous savez, l’influence des amis de la garderie? La scène d’hier soir:

Mathias: « GROS CUL GROS CUL GROS CUL GROS CUL….»
Moi: ???!!!!!

Entendu à la garderie et rigolé avec l’ami… Il testait la porté de ses mots à la maison (il a 4 ans), voulait voir ma réaction, la difficulté étant de ne pas réagir, évidemment. Ma belle-mère a une phrase fétiche pour ça: «Pas de spectateur: pas de spectacle!» J’ai quand même dit à mon fils adoré que ses mots étaient blessants et que je ne jouerait pas avec lui s’il les proférait. Puis, opération ignorance intentionnelle.

Mon approche (décrite ici en plus détaillée) semble avoir fonctionnée… pour l’instant! Et vous, comment réagissez-vous quand votre petit cœur sacre comme un ouvrier de chantier? Ignorance? Punition? Humour?

2 comments

  1. Différentes techniques (dont la tienne), mais souvent (et j’ai honte), quand j’entends Henri dire un gros mot, je sais qu’il l’a pris de moi. Alors, je fais aussi des efforts pour mieux contrôler ce que je dis. J’ai fait une « liste des moins beaux mots » avec Henri, ce qui fait que lorsqu’il en dit un (c’est vraiment rare, je dois préciser), je n’ai qu’à lui dire que ce mot-là est sur la liste et, généralement, il ne le répète plus. En revanche, il ne se gêne pas non plus pour me rappeler que j’ai dit un mot qui est sur la liste (quand j’ai abîmé le côté de la voiture de ma mère, par exemple…)!

    Aussi, un autre truc qui fonctionne avec lui c’est de lui demander qu’est-ce que le mot qu’il vient de dire veut dire. Il ne le sait jamais et ça change vraiment le ton/le sujet de la conversation qui dévie rapidement vers quelque chose de plus agréable. Ou simplement de lui dire que son mot n’est pas drôle et on passe à autre chose.

    Dans tous les cas, j’essaie de rester neutre et de garder un ton calme parce que, comme ta belle-mère le dit si bien, il n’y a pas de spectacle sans spectateur…! Et jusqu’à maintenant, ça fonctionne bien!

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *