Ma plus grande fierté en tant que maman-entrepreneure

mama

Cher M.

Tu sais, je suis fière en bébitte de toi. Je sais, c’est étrange de commencer une lettre en énonçant ce qui est évident, et je t’entends me dire, du haut de tes 5 ans, «je’l’sais maman», mais c’est important de se dire des choses comme celles là. Parce que je veux être extra sûre que tu le sais et que je sais que tu le sais et que… euh, je suis perdue. Entk.

Bon, maintenant je suis rendue à t’expliquer POURQUOI je suis fière. Pourquoi: un mot que tu me sors quarante-douze fois par jour et qui me confirme que j’ai un enfant curieux et surtout, insatiable de connaissances. Même si je pousse parfois des soupirs de découragement, il faut que tu comprennes que je suis découragée non pas de toi, mais bien de mon incapacité à t’expliquer la vie adéquatement.

Donc pourquoi suis-je fière de toi? Ben pour pleins de raisons:

Parce que même si maman travaille beaucoup et parfois très tard et même le weekend, tu ne me boudes pas. Tu est un champion de l’aide et du support émotif. Et puis tu me laisses des notes d’amours à découvrir sur mon bureau qui me font rire et parfois pleurer un petit peu. Des larmes de bonheur mon mini, juste du gros bonheur bien sucré.

Parce que tu me donnes envie d’arrêter de travailler aussi, avec tes jeux de cache-cache, sorties de patins ou chatouillis impromptus. Mon travail occupe beaucoup de mon temps, mais il ne devrait pas envahir toute ma vie. Tu m’as montré comment m’amuser et rire, tout simplement, et ça c’est un très très beau cadeau.

Parce que tu apprends à la vitesse de l’éclair et que, je l’avoue, ça me fait parfois peur, peur de ne pas être capable de te suivre ou de comprendre tout ce que tu vas faire ou inventer plus tard. Parce que, je le vois, tu as l’intelligence mathématique de papa, mais aussi la créativité de maman (et peut-être aussi son entêtement); si tu devenais toi aussi un entrepreneur, ça ne m’étonnerait même pas!

Parce que, même si ma vie est bourrée de stress et de responsabilités, te voir à ton retour de l’école à 16h, les joues rouges et la tête pleine de comptines, te voir est l’un des moments de bonheurs de ma journée, et ça me fait un peu oublier tous mes soucis d’adultes et de maman qui a sa compagnie.

Voilà pourquoi, mon ti-loup, je suis si fière de toi. Tu seras toujours l’interruption qui me ramène vers mon équilibre, une interruption qui m’est maintenant, essentielle.

xoxox

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *