Suivez-vous ces 6 étapes lorsque vous entreprenez un projet?

projet

«Vaaallll!!!! J’ai une super méga idée qui va pogner je suis sûre et va me combler de bonheur!!! (J’exagère à peine la conversation)»

Je souris toujours à ce moment là et je passe à travers les étapes de réalisation de projets avec ma coacherette. Les voici pour vous:

1-Le moment Light bulb

Lorsque vous avez une idée, écrivez-la dans un endroit où se retrouve toutes vos idées, comme un calepin. J’ai pour ma part une note dans Evernote qui s’appelle Idées on the fly dans laquelle j’écris mes idées (une phrase ou deux, c’est très rapide comme processus).

2- La vérification

La phase suivante, c’est celle où l’on vérifie la plausibilité et la faisabilité de son idée. C’est peut-être la phase la plus importante, puisqu’elle va déterminer si vous allez mettre vos énergies ou non dans une planif et une production par la suite.  C’est à ce moment-ci qu’on fait une enquête pour voir s’il y a un besoin réel pour notre idée, une recherche de compétiteurs, de loi ou permis nécessaires à la réalisation du projet. Bref, est ce que ça vaut vraiment la peine objectivement de ce lancer dans cette aventure?

Il se peut que votre idée ne soit pas si bonne que ça, ou que ça soit pas le bon moment pour vous pour la réaliser. C’est important de respecter le résultat de votre vérification et de passer à autre chose!

3- La planification (plan du projet)

Parce qu’on a hâte de se mettre dans l’action, cette phase est souvent bâclée! La planification est ultra importante, j’ose même dire qu’une bonne planif va déterminer votre degré de réussite du projet! Que devrait-on retrouver dans un plan de projet?

  • Description de projet, en détail, incluant les étapes de réalisation du début à la fin!
  • Besoins logistiques et physiques du projet: main d’œuvre, transport, matériaux, marketing… Faites une grille avec les coûts rattachés et, si vous les avez, les noms des pigistes ou entreprises avec qui vous ferez affaire.
  • Vous savez combien ça va coûter, maintenant regardez votre budget: si les coûts excèdent votre budget, vous aurez besoin de financement. Faites une recherche de méthodes de financement et écrivez-les dans votre plan.
  • Un calendrier avec les étapes importantes du projet. À noter: si vous faites affaires avec des pigistes, il faut leur demander quand ils pourront livrer leur part du projet (ne devinez rien!). Allouez-vous du temps en extra, les projets prennent TOUJOURS plus de temps que ce qu’on souhaite!
  • Une liste de oups: Essayez d’envisager tous les problèmes que vous pourriez rencontrer. Parce que oui, ça va arriver, et vous êtes mieux d’y avoir réfléchis avant et d’avoir des solutions prêtes. Il faut être préparée à toutes éventualités! On appelle ça l’analyse des risques.
  • Des objectifs à courts-moyen-long terme: que ça soit des inscriptions, des ventes, des partages sur les réseau sociaux, un but d’une campagne de financement, les objectifs doivent être concrets, atteignables et mesurables (méthode SMART)

4- La réalisation

C’est une phase qui a généralement plusieurs étapes: création, prototype, itération, production, test, feedback… que ce soit en web, avec des produits physiques ou pour un événement, la réalisation n’est généralement pas un voyage en ligne droite. Pour ma part, j’aime l’approche Agile qui est utilisée en développement de logiciels: le feedback (du client ou par rapport au produit) est donné tout au long du projet, pas qu’à la toute fin. C’est pratique lorsqu’il a y création d’un produit, vous pouvez amener un groupe de test très tôt dans l’élaboration des composantes (plus facile à modifier un produit tôt dans la chaîne de production, ça vous reviens moins cher pour une erreur itou!).

5- Le lancement

Votre produit-projet-évènement est prêt, c’est l’heure de le dévoiler au monde entier. N’oubliez pas de planifier cette étape et d’y allouer un budget. En affaires, le moment du lancement d’un produit (ou d’une entreprise) est important: est-ce le weekend? Est-ce qu’il coïncide avec un autre événement important (Noël, la FIFA, les élections présidentielles)? Prenez le temps d’y penser et de planifier cette étape avec soin.

6- L’analyse des résultats

Vous vous souvenez des objectifs lors de la planif? C’est le temps d’analyser les résultats de vos efforts: qu’est-ce qui a permis de les atteindre (ou non)? Combien le projet a-t-il coûté finalement? Avez-vous eu un retour sur votre investissement? Votre marketing a fonctionné? Ces résultats vont vous servir à planifier la suite pour votre produit!

Voilà! J’ai, en rafale, quelques sagesses issues de mon expérience:

  1. Il y a toujours des coûts supplémentaires reliés à un projet. Allouez-vous un budget plus gros que votre évaluation pour pallier au manque de fonds 😉
  2. Ça va prendre plus de temps que vous aviez planifié, parce que, ben, life happens! Il y a les vacances, les oublis, le p’tit malade, etc… Sérieusement, doublez le temps que vous pensez que ça va prendre.
  3. En lien avec no. 3: z’êtes pas obligé de faire un projet en mode urgence. En fait, c’est mieux si vous prenez votre temps! Vous allez faire moins d’erreurs, vous serez moins stressée, le projet sera plus positif 😉
  4. Si possible, créez-vous une équipe pour vous aider avec votre projet. Z’êtes pas obligées de tout faire vous même et de porter tout le fardeau de toutes les tâches. Soyez une bonne leader et déléguez!
  5. La communication est clé dans toute gestion de projet: que vous ayez une équipe ou des pigistes, chacun doit connaître ses tâches et ce que vous attendez de cette personne. Si vous voulez qu’elle ait de l’initiative, c’est important de lui dire. Si vous voulez de la rapidité, idem. Si elle doit livrer sa partie pour une date précise, elle doit le savoir. C’est aussi votre responsabilité de vous assurer si tout va bien, si quelqu’un rencontre un problème, etc.
  6. Vous serez peut-être tentée de faire des meetings de 3h avec votre équipe: c’est contre productif, je vous l’assure. Prenez l’habitude de faire des scrum à la place, une mini rencontre en début de semaine ou de journée pour faire le point avec tout le monde. En général, c’est exécuté debout et ces meetings durent 5 minutes.
  7. Soyez ouvertes aux modifications de votre projet. Parfois, le bleu n’est pas une bonne option visuelle même si c’est votre couleur favorite.

Questions? N’hésitez pas à les poser! Êtes-vous sur un projet en ce moment?

 

2 comments

  1. Merci Valérie pour cet article! je viens d'avoir un moment Light bulb et j'ai tout de suite eu le réflexe de venir sur ton site chercher une ressource.On dirait que cet article est écrit pour moi!
    Je dois faire l'étape 2 et 3 mais tu es dans mon top 1 de partenaire pour le réaliser (j'ai toujours milles idées mais cette fois, je pense que je tiens quelque chose de viable!) 🙂
    MERCI <3

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *