Comment contourner les billets payants sur Facebook

J’étais perplexe quand j’ai vu à priori les billets payants sur Facebook… en fait, je m’y attendais, avec la débâcle du monstre social sur le marché boursier, il fallait s’attendre à ce que Facebook se trouve un façon d’augmenter sa valeur.

L’entrée en vigueur des posts payants sur les pages Facebook permettent, tout comme les pubs Facebook, d’aller chercher un plus grand ratio de visionnement de votre information en mettant ces billets sponsorisés dans le haut du défilement des billet sur votre compte.

Le problème que je constate c’est que leur système de statistiques de ces billets, donc votre moyen de connaitre votre taux de conversion (ou votre pourcentage de visionnement) est un système maison, donc pas une tierce partie. Bref, il faut leur faire confiance dans leur divulgation de données.

Autre questionnement (auquel je n’ai pas trouvé réponse): est-ce que mes billets-réguliers sont gardé à un ratio de visionnement en bas de 40%? J’ai noté un faible taux de réponses sur des billets qui auraient dû en susciter davantage selon moi. Coïncidence?

Bref, cet ajout ne vient que renforcir ce que je dis déjà à mes clientes: une page Facebook est une belle façon d’avoir des fans de votre travail, MAIS c’est impératif d’avoir aussi un site web, un blog avec abonnement RSS et une liste d’envois afin de rejoindre tous vos fans et clients. Z’avez besoin de plus de contrôle sur votre monde web que ce qu’offre une page Facebook (qui est pas pire contraignante selon moi!)

5 Méthodes pour contourner les lois draconiennes de Facebook.

  1. Postez d’abord sur votre blog vos informations. N’oubliez pas de faciliter l’abonnement automatique à votre blog via un agrégateur de fil RSS. Feedburner est un excellent service pour cela, il vient avec des statistiques et plein de fonctionnalités intéressantes. un MUST!
  2. Lorsque vous postez sur votre blog, postez aussi sur Twitter, facebook et les autres medias sociaux.
  3. Utilisez Pinterest pour partager votre contenu visuel.
  4. Ouvrez-vous une liste d’envois (j’utilise Mailchimp) et envoyez vos informations importantes directement dans les boîtes courriels de vos clients.
  5. Le but est de re-centraliser vos activités sur votre site web. Donc commentez sur vos billets, amenez les gens à partager sur votre blog. Vous pourrez avec l’aide de google analytic mesurer la vraie portée de votre engagement sur le web.

Et vous, avez-vous d’autres moyens pour contourner Facebook?

2 comments

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *